≡ Menu

Le secteur manufacturier connaît des difficultés ces jours-ci. La concurrence internationale, la Chine notamment, fait mal dans les créneaux de masse. Selon un rapport de l’Institut de la statistique du Québec paru en juillet dernier, le Québec aurait vu disparaître 72 500 emplois au cours des deux dernières années. Malheureusement, ce n’est pas terminé.

l'industrie manufacturière québécoise en crise ?

Nos entreprises manufacturières se comparent désanvantageusement aux entreprises dans le monde. Trop souvent, nous n’innovons pas assez ou nous ne maîtrisons pas nos coûts de production comme les entreprises établies dans les pays émergents. Pouvez-vous vraiment concurrencer les coûts de production en Chine, alors que le taux horaire d’un travailleur manufacturier est d’à peine plus d’un dollar ?

Quelle est la solution ? En vérité, il y en a plusieurs. L’une des plus profitables concerne le lean manufacturing.

De nos jours, pour être compétitifs, une entreprise manufacturière doit rencontrer au moins l’un des six critères suivant:

  1. Le temps: répondre rapidement et juste à temps à la demande
  2. Le coût: répondre aux besoins du client au meilleur coût
  3. La qualité: Répondre aux normes de l’industrie, de la réglementation et des exigences des clients
  4. Performance: dépasser les normes de l’industrie, de la réglementation et des exigences des clients
  5. Flexibilité: répondre rapidement et efficacement aux besoins changeants des clients. Ceci est souvent incompatible avec le critère du coût
  6. Innovation: redéfinir les normes de l’industrie afin de répondre aux besoins non comblés des clients.

Innovez est devenu un enjeu majeur. Saviez-vous que Bombardier Récréatif change de patinoire dès qu’un compétiteur copie l’un de ses produits ? Ou que 3M Innovation détruit chaque année des lignes de produits pour s’obliger à innover ?

Pour devenir une entreprise lean, vous devrez revoir vos processus afin de les améliorer. Votre chaîne de production connaît des temps morts ? Il faut identifier les goulots d’étranglement et faire en sorte qu’elle devienne parfaitement fluide et synchronisée. Vous devrez abandonner l’idée de la production de masse et vous concentrer sur des créneaux spécialisés, demandant une production par petits lots. Vous deviendrez ainsi plus compétitif et productif. Vous créerez également davantage de valeur.

Vous devrez sans doute également revoir votre gestion des ressources humaines. Vos employés sont-ils productifs ? Si non, il faudra repenser votre gestion de la performance et peut-être même implanter un mode de gestion participative.

Enfin, vos produits. L’enjeu ici, consiste à commercialiser un produit novateur le plus rapidement possible. Prenez l’exemple de Louis Garneau. Cette entreprise a décidé de concentrer ses efforts sur le développement de produit et non sur la production. Elle a donc investit dans un centre de création dans la région de Québec et a envoyé la production de masse en Chine, gardant au Québec l’assemblage et la production de produits spécialisés en petits lots. L’entreprise maîtrise donc mieux ses coûts de production, mais en plus elle maintient les activités à valeur ajoutée au Québec.

Le lean manufacturing est un mode de production très séduisant. Est-ce pour toute les entreprises manufacturières ? Certainement pas; ce n’est pas une panacée. Mais il y a fort à parier que vous auriez avantage à vous informer auprès de Gestion 8020 pour que nous fassions ensemble un diagnostic.